Aller au menu
Aller au contenu
CSF - Confederation Syndicale des Familles
Fil d'actualités de la CSF

EDUCATION / PARENTALITE



EDUCATION

Des militants d’unions départementales qui ensemble travaillent, réfléchissent, proposent des actions, rédigent des dossiers, élaborent des revendications…

DES DOSSIERS

L’accompagnement éducatif et scolaire : des groupes d’enfants, de jeunes qui avec des animateurs réinvestissent leurs acquis scolaires dans des projets, approfondissent les apprentissages scolaires. Les parents sont étroitement associés à ce travail.

Un travail de réflexion sur l’orientation scolaire : axé sur la prise en compte du jeune dans sa globalité avec la participation active des parents. Des actions sont menées localement pour organiser des forums, des rencontres. Une réflexion menée pour la mise en place d’un service public de l’orientation qui mobiliserait divers acteurs : enseignants, associations, missions locales…

Le coût de la scolarité : un dossier important qui permet de mesurer l’engagement financier des familles dans la scolarité des enfants, fait le point sur les aides financières mises en place par l’Etat…

La marchandisation du soutien scolaire : réflexion sur la prolifération des entreprises commerciales.

La représentation des familles dans les établissements scolaires : un réel travail de terrain pour que les familles populaires y soient entendues et représentées.

DES REALISATIONS

  • des groupes d’accompagnement éducatif et scolaire
  • des groupes d’adultes en situation d’alphabétisation ou d’illettrisme
  • des actions « Forums d’orientation »
  • des Unions de Parents d’Elèves (UPE CSF)

DES REVENDICATIONS
La modulation de l’Allocation de rentrée scolaire et son versement aux lycéens de plus de 18 ans
Un service public de l’orientation scolaire
Une TVA à 5,5% sur les fournitures scolaires
Un revenu d’autonomie pour les jeunes

DES ACQUIS

Dans les années 70

-* la création de l’Allocation de Rentrée Scolaire

  • la gratuité des livres en collège

Dans les années 80

-* le versement de l’ARS fin août

  • la prime de qualification pour les CAP et BEP

Dans les années 90

-* l’ARS étendue jusqu’à 18 ans et son élargissement aux familles non allocataires avec un enfant

  • la création des fonds sociaux des collèges, des lycées et des cantines

Dans les années 2000

-* la création d’un échelon « zéro » pour les boursiers du supérieur

  • la multiplication des aides régionales pour les manuels scolaires et les équipements professionnels dans les lycées

PARENTALITE

Quelques principes :

Respect de la diversité sociale et culturelle de chaque famille en demande auprès de la CSF.

1/ Accompagnement des parents dans l’exercice de leurs fonctions parentales

Les « Groupes Parents » fonctionnent sur ces fondements :

— L’animation par des parents qui sont participants depuis un certain temps.
— la formation pour les animateurs et les futurs animateurs est indispensable
— La présence d’un intervenant peut être pertinente de temps en temps, sur un sujet particulier.
— Les parents des groupes doivent pouvoir y trouver un réconfort, une confiance, un espace d’échanges et d’entraide et se sentir rassurer dans l’exercice de leur fonction parentale

2/ La syndicalisation des actions est une spécificité de la CSF. Les groupes de parents ont pour objectifs de :

— (re)créer du lien social
— Favoriser l’engagement dans la vie sociale et de quartier voire associative (UPE, investissement dans d’autres secteurs d’activités à la CSF : EAF, permanences conso, familles mono, intergénération, logement…)
— Renforcer la notion de parents-citoyens
— Faire connaître les problématiques des parents auprès du conseil syndical pour apporter des réponses collectives ou interpeller les pouvoirs publics sur ce qu’elles vivent au quotidien (difficultés et réussites)

3/ Adhérer au principe de coéducation

— Les parents d’un enfant ne sont pas les seuls responsables de son éducation.
—  Les groupes de parents (groupe d’échanges, ateliers, débats, sorties, etc.), favorisent les échanges entre parents, les professionnels de l’enfance et petite enfance, le monde enseignant, le monde soignant, le monde associatif, etc.
— Ils peuvent organiser des rencontres avec ces professionnels pour échanger sur nos pratiques éducatives respectives et organiser.

4/ Travail en réseau : interrégional et national

Cela se traduit par la mise en place de formations décentralisées mais surtout par des journées d’analyse des pratiques et de colloques thématiques pour sensibiliser les partenaires locaux à la mobilisation des parents.

Les thèmes souvent traités :

Les pratiques éducatives quotidiennes : argent de poche, TV, sorties familiales, les ados, rôles des parents et place des grands-parents, l’arrivée d’un petit frère, transmission de la culture, la vie dans le quartier, les modes de gardes, le jeu et le jouet, la communication, le comportement des enfants à la maison

L’autorité : obéissance, les interdits, les ados, les limites de l’autorité, la gestion des conflits…

La prévention : la contraception, les sectes, la sexualité, la drogue, l’alcool, le tabac, le cannabis, la maltraitance, l’insécurité dans les quartiers, la santé, la vie collective, le respect

La relation avec les institutions : droit de la famille, l’école/ le lycée/ le collège, la scolarité, l’échec scolaire, l’école privée, l’orientation, les différents professionnels « psy »

Le bien être : la sexualité, les copains, le regard des autres/ la confiance en soi, les ados, l’enrichissement culturel, espace de liberté à préserver pour les mères, l’arrivée d’un petit frère, l’apprentissage et le respect des différences, la santé, l’alimentation, le sommeil, la propreté, les grandes fêtes, le développement psychologique, la communication

Les groupes témoignent de leur richesse et de leur diversité

Aujourd’hui, l’accompagnement des parents se diversifie : les actions et les réalisations des groupes en témoignent : ateliers créatifs avec ou sans les enfants, théâtre forum, ateliers d’écriture, expositions, participation à des universités des familles sur le thème de la parentalité, expositions, livres de témoignages, sorties familiales, espaces-jeux, lieux d’accueil parents/enfants, etc.

La parentalité dans le réseau CSF, c’est : des actions témoignant, d’une grande diversité, et des porteurs de projets (souvent artistiques) d’une inventivité et d’une créativité remarquables !

Au niveau national :

— Des formations : Sur les thématiques de la place du père, communication interculturelle, l’adolescence, l’animation des groupes parents, l’implication des parents dans les actions…

— Des journées d’étude : pour rassembler et échanger ensemble sur les actions, faire le point et donner de nouvelles perspectives

— L’animation du réseau : par la transmission d’informations par le biais du journal interne (VQ) et par des notes d’information. Ex : projet loi prévention de la délinquance, site Internet REAAP, titre DVD, présentation d’un projet local, colloques, revues, articles divers

— Participation au comité de pilotage REAAP (réseau d’écoute d’appui et d’accompagnement des parents) et collaboration à un groupe de travail sur l’implication des parents en grande précarité dans les REAAP : partenariat avec ACEPP, ATD Quart Monde, UNAF, FNEPE, UNCASS, UNIOPSS, FASILD, CNAF…